Déclarez les effets indésirables de vos médicaments en ligne

, par  La rédaction

L’association Maladies rares info services a lancé « Effets indésirables info services ». Concrètement, il s’agit d’un nouvel espace disponible sur le site Internet Maladiesraresinfo.org. Intitulé « Déclarer les effets indésirables d’un médicament », il permet aux internautes de signaler tout effet indésirable lié à leur traitement dans le cadre d’une maladie rare. Depuis la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé, les usagers ont en effet la possibilité de déclarer eux-mêmes les effets indésirables des médicaments ou en se faisant aider par une association de malades. Cette déclaration peut être réalisée directement sur le site, via le formulaire de contact ou le chat, ou par téléphone au 01 56 53 81 36*. L’association accompagne ainsi les usagers des médicaments et renforce la qualité des déclarations, qui seront traitées par le Centre régional de pharmacovigilance (CRPV) le plus proche du lieu de résidence, puis enregistrées dans la base nationale de pharmacovigilance gérée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

* Appel non surtaxé. Service téléphonique ouvert le lundi de 9 à 12 heures et de 14 à 18 heures, les mardi, mercredi et jeudi de 9 à 13 heures et de 14 à 18 heures et le vendredi de 9 à 13 heures et de 14 à 17 heures.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS