Conventionnement dentaire mutualiste : un plus pour les adhérents

, par  Avenir Mutuelle

Avenir Mutuelle adhère depuis plusieurs années à la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF) et, à ce titre, vous permet d’accéder à des services comme Priorité santé mutualiste (dont le numéro de téléphone est indiqué sur votre carte d’adhérent), mais aussi à des réseaux de soins comme les centres dentaires mutualistes.
Ces derniers sont reconnus tant pour la qualité des actes réalisés, contrôlés encore plus fortement que chez votre dentiste habituel, que pour les tarifs pratiqués, particulièrement maîtrisés. C’est au regard de ces garanties que votre mutuelle a décidé de conclure, sans coût supplémentaire pour vous, un partenariat dans le cadre du conventionnement national dentaire mutualiste.

Que des avantages 

Pour vous, cette adhésion n’apporte que des avantages :
• obligation pour le cabinet dentaire de suivre une charte de qualité portant sur les soins prodigués et sur l’information donnée ;
• application de tarifs inférieurs à la majorité des cabinets dentaires non conventionnés par la Mutualité française ;
• accès à des professionnels de santé de haut niveau ;
• utilisation des dernières technologies en matière dentaire, notamment dans le domaine de l’implantologie ;
• recours systématique au tiers payant, ce qui vous permet d’éviter, dans la plupart des cas, des avances de frais.
Pour trouver un centre de santé dentaire, rien de plus simple : rendez-vous sur le site Internet Centres-sante-mutualistes.fr.

L’exemple du territoire de Belfort

A titre d’exemple, les adhérents du territoire de Belfort
ont cinq centres dentaires à disposition :
• Belfort (90000) : 9, rue Gambetta. Tél. : 03 84 58 62 62.
• Belfort (90000) : 7, rue Plumeré. Tél. : 03 84 55 02 84.
• Belfort (90000) : pôle de santé pluriprofessionnel Belfort-Sud, 23, rue de Bruxelles. Tél. : 03 84 57 82 90.
• Delle (90100) : 3, rue Eugène-Claret. Tél. : 03 84 36 09 92.
• Roppe (90380) : 27 bis, avenue du Général-de-Gaulle. Tél. : 03 84 29 01 34.

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

ARTICLES RÉCENTS