Cantine scolaire : pour un accueil individualisé

, par  Delphine Delarue

Le projet d’accueil individualisé (PAI) permet aux enfants et aux adolescents atteints d’allergie alimentaire de suivre leur scolarité en bénéficiant de leur régime. « Ce sont
les parents qui demandent cet aménagement,
explique Véronique Olivier, porte-parole de l’Association française pour la prévention des allergies (Afpral). Le directeur de l’établissement organise alors une réunion avec l’enseignant, le médecin scolaire et les parents, qui auront établi un document sur l’allergie de leur enfant précisant ce qu’il peut manger ou pas. » Ensuite, deux solutions sont possibles : soit la cantine travaille avec un prestataire qui fournit des plateaux-repas avec éviction des allergènes, soit l’enfant devra apporter son panier-repas. « Les situations sont très différentes d’une école à l’autre, et cela peut se passer très bien comme très mal, ajoute Véronique Olivier. Pendant longtemps, il y a eu un phénomène d’exclusion de ces enfants, parce que les adultes ne veulent pas prendre la responsabilité d’un accident. Je précise que si l’on respecte les évictions il n’y a pas de problème. Et si cela arrive quand même, tout le monde peut se servir du stylo (qui permet d’injecter l’adrénaline, NDLR) contenu dans la trousse de secours de l’enfant : ce n’est pas considéré comme un geste médical par le conseil de l’ordre des médecins. »

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)