Cancers de la peau : une journée pour le dépistage

, par  Delphine Delarue

Le 28 mai, dans le cadre de la journée de prévention des cancers cutanés, 220 centres ouvrent leurs portes partout en France pour des dépistages gratuits.

A l’approche des beaux jours, nombreux sont ceux qui s’exposent au soleil pour préparer leur bronzage estival. Pour sensibiliser le grand public aux risques d’une telle pratique, le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) organise, le 28 mai, la XVIIe Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau. A cette occasion, plus de 220 centres ouvrent leurs portes gratuitement pour proposer des dépistages gratuits*. La précocité de ces derniers « permet d’augmenter considérablement les chances de guérison » des cancers de la peau, rappelle le SNDV dans un communiqué.

Sensibiliser les publics à risque

Cette année, « l’objectif principal […] est d’alerter et de sensibiliser en priorité les publics les plus à risque, c’est-à-dire les personnes exposées aux rayons UV soit dans le cadre de leur profession (les agriculteurs, les personnels de BTP ou encore les marins, ainsi que toutes les personnes exerçant une activité en plein air), soit dans le cadre de leurs loisirs (les personnes pratiquant des sports et des activités en extérieur…) », ajoute le syndicat.
Celui-ci souhaite également rappeler l’importance d’un suivi dermatologique régulier pour les personnes à risque : celles qui sont de phototype très clair, qui présentent de nombreux grains de beauté, ayant des antécédents familiaux et ayant eu de nombreux coups de soleil pendant l’enfance.

Mélanome : de plus en plus de victimes

En 2012, selon l’Institut national du cancer (Inca), 11 000 nouveaux cas de mélanomes ont été diagnostiqués et 1 672 décès constatés. Ce type de cancer, essentiellement dû à des coups de soleil pendant l’enfance, touche de plus en plus de Français. Chez la femme, c’est même celui dont le nombre de cas a le plus augmenté entre 1980 et 2012 (+ 590,7 %). « Parmi l’ensemble des cancers, le mélanome a la plus forte augmentation d’incidence. Ainsi, une hausse continue a été observée au cours des quatre dernières décennies dans des populations blanches de différents pays du monde », précise l’Inca dans son rapport « Les cancers en France, édition 2014 ». D’où l’importance de telles campagnes, qui permettent de rappeler les principaux messages de prévention : se mettre très progressivement au soleil avec l’indice de protection qui convient à son type de peau (renouveler l’application de la crème solaire toutes les deux heures), privilégier la protection vestimentaire, éviter les cabines UV et les expositions entre 12 et 16 heures en été. Enfin, n’exposez jamais les enfants de moins de 3 ans.

* La liste de ces centres est accessible sur le site du SNDV, Syndicatdermatos.org, en appelant le 0800 11 2015 ou via l’application mobile SoleilRisk.

 

Sources
- Syndicatdermatos.org, le site du Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV).
- « Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau – 28 mai 2015 », communiqué du Syndicat national des dermatologues-vénéréologues, mai 2015.
- « Les cancers en France, édition 2014 », Institut national du cancer (Inca), février 2015.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS