Cafés jeunes parkinson : mettre des mots sur les maux

, par  Gabrielle Claisse

Des Cafés jeunes parkinson, soutenus par l’association France Parkinson, ont vu le jour dans huit grandes villes pour aider les malades jeunes à sortir de l’isolement. A Caen, Christine (diagnostiquée à 49 ans) et Marie-Hélène (à 55 ans) animent un vendredi soir par mois, avec deux membres du comité du Calvados, une réunion accueillant une quinzaine de personnes âgées de 32 à 60 ans, toutes atteintes de la maladie. «  Nous retrouver nous permet de mettre des mots sur ce qui nous affecte  », expliquent les deux bénévoles, qui ont par ailleurs suivi un stage de formation et d’écoute et qui débriefent chaque réunion avec un psychologue. «  C’est une pathologie très compliquée, avec beaucoup de symptômes différents, qui impacte la vie professionnelle et peut également engendrer des problèmes de couple. On devient plus lent, on a soi-même du mal à se reconnaître et le conjoint, lui aussi, doit faire le deuil de celle ou de celui qu’il a connu  », soulignent-elles, décrivant les tracas du quotidien : les difficultés rencontrées lorsque l’on a de jeunes enfants, les troubles de sommeil, les «  nuits cauchemardesques  », la fatigue, les douleurs… «  Même si l’on n’a pas tous les mêmes symptômes, on se sent moins seul, on se donne des tuyaux. Beaucoup reviennent d’ailleurs en disant qu’ils ont enfin pu en parler à leur famille  », constatent Christine et Marie-Hélène, qui grâce aux Cafés jeunes parkinson espèrent aussi changer le regard du public sur la maladie.

Pour plus d’infos : Franceparkinson.fr, onglet «  Vivre avec la maladie  », rubrique «  Rompre l’isolement  », puis «  Les Cafés jeunes parkinson ».

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)