Bisphénol A : où en est-on de l’interdiction ?

Depuis la fin du mois de janvier 2015, le bisphénol A (BPA) est interdit dans la fabrication des contenants alimentaires commercialisés sur le territoire français. Pourtant, lors d’une étude portant sur plusieurs produits et leurs contenants réalisée en avril dernier par l’Association santé environnement France (ASEF), de petites quantités ont été retrouvées dans une canette de soda et dans deux boîtes de haricots blancs. «  Dans notre pays, le BPA est proscrit dans les contenants alimentaires, mais ce n’est pas le cas dans l’ensemble des pays du monde ou même de l’Union européenne, précise André Cicolella, président du Réseau environnement santé (RES). Nous n’avons aucune garantie de surveillance sur ce qui entre à la frontière.  » Autre souci : même si les industriels décident de jouer le jeu, ils ont pour la plupart remplacé le BPA par d’autres bisphénols (le S ou le F), encore autorisés malgré les soupçons quant à leurs effets néfastes sur le système hormonal. Bonne nouvelle, en revanche, pour les bébés : aucune trace de bisphénol (A, S ou F) n’a été retrouvée dans les biberons analysés lors de cette étude.

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)