Benzodiazépines : les risques d’une prise au long cours confirmés

, par  La rédaction

La Haute Autorité de santé (HAS) a réévalué l’intérêt thérapeutique des benzodiazépines anxiolytiques (Xanax, Lexomil…) dans le traitement de l’anxiété. Conclusion : ces médicaments demeurent efficaces, mais essentiellement à court terme (sur une période de huit à douze semaines). Au-delà, « leurs effets indésirables et le risque de dépendance […] doivent conduire à inscrire leur prescription dans une stratégie à court terme, soit dans un contexte de crise aiguë d’angoisse, soit en seconde intention dans les troubles anxieux ou les troubles de l’adaptation », indique la HAS dans un communiqué. Parmi les effets secondaires redoutés : des troubles de la vigilance et de la mémoire, des risques de chute… Si la Haute Autorité préconise le maintien du taux actuel de remboursement des benzodiazépines (65 %), elle a tout de même publié une fiche mémo afin d’aider les médecins à proposer à leurs patients des stratégies d’arrêt progressif de ce type de médicament. En 2014, plus de 7 millions de personnes auraient consommé des anxiolytiques, dont 16 % en traitement chronique sur plusieurs années.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)