L’automédication de plus en plus utilisée

, par  Enrique Moreira

Tandis que le chiffre d’affaires global des pharmacies continue de décroître, une enquête annuelle menée par IMS Health France rapporte qu’entre 2012 et 2013 celui de l’automédication a progressé de 2 %. Un hiver rigoureux et le déremboursement de certains médicaments auxquels les Français restent attachés seraient les deux facteurs à l’origine de la progression de ce secteur.

En octobre 2012, déjà, un sondage mettait en lumière qu’un Français sur deux s’adonnaient à l’automédication. Cette tendance, qui consiste selon la définition du Conseil de l’ordre des médecins à « utiliser hors prescription médicale des médicaments ayant reçu une autorisation de mise sur le marché », semble en plein essor. Une étude économique vient en effet confirmer le sondage. Menée entre 2012 et 2013 par l’IMS Health France, une entreprise proposant études et conseils pour les industries du médicament et les acteurs de la santé, elle montre que le marché des médicaments et des produits en vente libre a progressé.

Hiver rigoureux et déremboursement

D’une manière générale, pour le marché global des pharmacies françaises (35 milliards d’euros en mars 2013), « le chiffre d’affaires sur les médicaments avec une autorisation de mise sur le marché (AMM) a reculé de 2,6 % », note Doctissimo, dans un article consacré à l’automédication, le 27 mai. En contrepartie, les produits dits OTC (pour « over the counter », c’est-à-dire tout ce qui se trouve au-delà du comptoir du pharmacien, donc des médicaments ne nécessitant pas d’ordonnance) sont en progression de 2 %. Ils représentent désormais 15 % des ventes avec AMM.
Pour Pascal Voisin, directeur du cabinet d’études d’IMS Health, la « pathologie hivernale forte du début 2013 a tiré les ventes des antalgiques, en hausse de 8,6 % ». Ce qui signifie que pour soigner leur rhume les Français n’ont pas attendu de prescription, mais sont directement allés chercher leur traitement en pharmacie. On observe ainsi une progression de la vente d’Oscillococcinum (+ 29,4 %) ou encore du Fervex (+ 15,3 %). L’autre facteur de progression de l’automédication est le déremboursement de certains produits. « Le chiffre d’affaires pour la circulation veineuse a augmenté de 11,7 % avec le déremboursement des veinotiques en 2012 », relève Le Figaro, les 25-26 mai. Des médicaments auxquels les Français sont habitués et qu’ils recherchent malgré le coût de certains d’entre eux.

Sources
- « L’automédication utile mais pas sans risque », Tempsreel.nouvelobs.com, 3 octobre 2012.
- « L’automédication dope le chiffre d’affaires des pharmacies », Lequotidiendumedecin.fr, 24 mai 2013.
- « L’automédication plébiscitée par les Français », Le Moniteur des pharmacies, 1er juin 2013.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

ARTICLES RÉCENTS