Allô enfance en danger lance un tchat en complément du numéro 119

, par  Léa Vandeputte

Destiné aux enfants et aux adolescents victimes de violences, le tchat sera disponible cinq après-midi par semaine. Alternative au téléphone, ce nouvel outil devrait contribuer à la libération de la parole.

Le Groupement d’intérêt public enfance en danger (Giped), qui gère le numéro vert 119, propose depuis le lundi 3 mai un service de communication par messagerie instantanée. « La création de ce tchat fait suite à deux axes importants de la politique menée par le Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger (Snated) 119 : la diversification de ses canaux d’interpellation et sa volonté de mieux adapter son service auprès des enfants et des adolescents », indique le communiqué. Les plus jeunes, qui utilisent massivement le numérique dans leur quotidien, auront le choix entre plusieurs modes de contact : le téléphone, le formulaire en ligne, la plateforme à destination des personnes sourdes et malentendantes et, désormais, le tchat.

Des échanges confidentiels

Celui-ci s’adresse aux mineurs ainsi qu’aux jeunes majeurs de moins de 21 ans qui souhaitent parler de leur propre situation ou de celle d’un proche. Il est disponible depuis le site Allo119.gouv.fr les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 15 heures à 19 heures et les mercredis de 13 heures à 19 heures. Pour s’y connecter, il suffit de cliquer sur l’onglet « Besoin d’aide ? », puis de sélectionner le tchat. « Une équipe d’écoutants du 119, professionnels de la protection de l’enfance, se relaie pour répondre aux sollicitations par écrit, indique le Giped. Tous ont été formés à ce nouveau “métier” qu’est l’échange, le recueil d’informations par écrit. » « La confidentialité est assurée et à tout moment le jeune tchatteur peut “quitter la conversation en urgence” », ajoute-t-il. Les écoutants ont pour mission de recueillir la parole, de conseiller et d’orienter les appelants mais aussi de transmettre les signalements aux cellules de recueil des informations préoccupantes (Crip) présentes dans chaque département. Ces dernières vont à leur tour évaluer la situation avant d’engager d’éventuelles actions de protection.

Des appels en hausse de 20 %

Ce nouveau canal d’échange est ouvert par le Giped dans un contexte de hausse des sollicitations. « Les appels de mineurs au 119 sont toujours de plus en plus nombreux (15 % en 2017, 18 % en 2019 et 20 % des appelants en 2020) », constate-t-il. On estime que, chaque année en France, un enfant meurt tous les cinq jours des suites de violences familiales et qu’environ 52 000 mineurs subissent des violences, des mauvais traitements ou des abandons. La crise sanitaire a exposé au grand jour cette réalité. Les confinements successifs ont en effet augmenté le risque de subir des violences et, dans le même temps, diminué les chances de les repérer (lire notre article). La campagne de sensibilisation et d’incitation à la vigilance, diffusée voilà un an, est donc malheureusement toujours d’actualité.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

ARTICLES RÉCENTS