SITE DE LA SEMAINE

Pneumologie

Bpco-asso.com

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se caractérise par une obstruction des voies aériennes. Cette maladie chronique touche 3,5 millions de personnes en France. Elle est causée, dans 85 % des cas, par le tabagisme. L’association BPCO veut faire connaître et reconnaître cette affection et utilise, pour atteindre son objectif, son site internet. La rubrique « Vivre avec la BPCO », par exemple, permet d’accéder à des témoignages et à des fiches pratiques qui délivrent des conseils utiles au quotidien. L’association met également à disposition des internautes un carnet de santé en ligne, appelé Eduk’BPCO, afin de favoriser un suivi au long cours et d’accompagner les malades. Enfin, un annuaire régulièrement mis à jour répertorie toutes les structures qui proposent de l’activité physique adaptée ou de la réhabilitation respiratoire.

ENCORE + DE SITES

Pédiatrie

Sparadrap.org

Le site de l’association Sparadrap est la référence pour renseigner les familles sur le déroulement des soins, des examens de santé et des hospitalisations. Il propose des contenus pédagogiques gratuits, validés par des médecins et des équipes soignantes de terrain. Les enfants disposent de leur propre espace avec des informations illustrées adaptées à leur capacité de compréhension, un « Dico de la santé » avec plus de deux cents définitions et une boîte aux lettres pour partager son expérience. Les parents ont de leur côté accès à plus de trente dossiers de conseils autour de la santé de leur enfant (prévention, examens, opération, droits de l’enfant malade, douleur…), ainsi qu’à des témoignages de familles. Enfin, une rubrique dédiée aux professionnels de santé les accompagne dans la prise en charge bientraitante des enfants.

Cancer

Cancersdusein.e-cancer.fr

Cette plateforme mise en ligne par l’Institut national du cancer (Inca) a pour objectif de répondre à toutes les questions que se posent les femmes autour du cancer du sein. Sur la page d’accueil, l’internaute peut indiquer son âge afin d’obtenir des informations personnalisées. Parmi les interrogations, les principaux facteurs de risque de cancer sont abordés. Ces derniers sont liés à l’âge, au mode de vie (tabac, alcool, manque d’activité physique et mauvaise alimentation) et aux antécédents médicaux personnels et familiaux. Le site souligne également l’importance du dépistage, l’Inca rappelle notamment que « plus les cancers du sein sont détectés tôt et plus les chances de guérison sont grandes ». Il recommande ainsi de pratiquer un examen clinique des seins tous les ans dès l’âge de 25 ans et de réaliser une mammographie tous les deux ans entre 50 et 74 ans.

Violences

Cybermalveillance.gouv.fr

Ce portail a pour but d’aider et de conseiller les particuliers, mais aussi les entreprises et les collectivités en matière de cybersécurité. Pour cela, un kit de sensibilisation est disponible gratuitement afin d’apprendre à bien gérer ses mots de passe, à différencier l’usage personnel et l’usage professionnel sur les outils numériques, à protéger ses appareils mobiles et à se prémunir de l’hameçonnage, une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels. La plateforme permet également de signaler un acte de cybermalveillance, de recevoir des conseils pratiques adaptés à sa situation et d’être mis en relation avec les spécialistes proches de son domicile.

Gériatrie, maladie d’Alzheimer

Francealzheimer.org

La Journée mondiale Alzheimer, qui a lieu le 21 septembre, est l’occasion pour l’association France Alzheimer d’attirer l’attention des internautes et de les informer sur les causes de cette affection qui touche 850 000 personnes en France. Sur le site, l’onglet « La maladie » permet d’en savoir plus sur son diagnostic, ses évolutions et ses traitements. La rubrique « Nos actions » fait état des différentes initiatives menées par l’association (groupes de parole, café-mémoire…) et des services qu’elle met en place, notamment pour soulager les aidants dans leur quotidien. France Alzheimer dispose par ailleurs de quatre-vingt-seize antennes locales, dont les coordonnées sont disponibles grâce à une carte interactive, accessible depuis la page d’accueil.

Psychologie et psychiatrie

Unps.fr

L’Union nationale prévention suicide (UNPS) a pour objectif « d’alerter, de sensibiliser et d’informer l’opinion publique sur le fait que le suicide ne doit pas être un sujet tabou et qu’une prévention du suicide et de sa tentative est possible ». L’enjeu est de taille, en 2013, 9 653 décès par suicide ont été enregistrés en France métropolitaine. En 2014, 91 745 patients âgés de 10 ans et plus ont fait un séjour hospitalier en médecine et chirurgie pour tentative de suicide (TS). L’UNPS rappelle que des dispositifs d’aide existent – notamment la plateforme téléphonique Suicide écoute* –, et met à la disposition des internautes des documents qui permettent de les sensibiliser aux enjeux de la prévention et aux signes qui doivent alerter.
*01 45 39 40 00 (disponible vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept).

Urgences

Croix-rouge.fr

Le site de la Croix-Rouge est la référence pour s’informer sur le secourisme via Internet. Dès la page d’accueil, l’internaute a accès à des tutoriels vidéo qui présentent les gestes à connaître en cas d’étouffement, de brûlure, d’hémorragie ou d’arrêt cardiaque. Pour aller plus loin, il peut, en cliquant sur l’onglet « Je me forme », puis sur « Les 6 gestes de base », apprendre à sécuriser le lieu d’un accident, à apprécier en détail l’état d’une victime ou encore à donner les bonnes informations aux secours. Enfin, il trouvera les lieux et dates des formations de « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC 1) organisées à proximité de son domicile. L’association Croix-Rouge française, reconnue d’utilité publique depuis 1945, a formé 158 092 personnes aux premiers secours en 2017.

Maladies rares

Orpha.net

Orpha.net
Portail de référence des maladies rares et des médicaments orphelins, Orphanet répertorie toutes les affections identifiées à ce jour, leurs symptômes et les traitements existants. Il liste également les associations de patients, les centres experts, les laboratoires et les institutions spécialisées. Toutes les données sont régulièrement mises à jour et enrichies par des scientifiques du monde entier. Créé en 1997 en France par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), le site est soutenu par la Commission européenne et rassemble les connaissances de chercheurs de quarante pays.

Médecine du travail

Sante-travail-unifaf

L’Unifaf, le fonds d’assurance formation de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif, a lancé un site sur la santé au travail à destination des employeurs, des salariés et des représentants du personnel. Son objectif est de favoriser la mise en œuvre de démarches de prévention afin « d’éviter l’usure professionnelle et les ruptures de parcours qu’elle entraîne ». Le site met à la disposition des internautes de nombreuses ressources, comme des résultats d’études menées par l’observatoire de l’Unifaf, des retours d’expérimentation ou encore des informations légales sur la pénibilité, les obligations des employeurs, le maintien dans l’emploi… Il propose également une cartographie des acteurs clés pouvant apporter conseil ou financement dans le cadre d’actions de prévention.

Violences

Le3977.info

La Fédération 3977 coordonne un dispositif d’alerte sur les risques de mauvais traitements envers les personnes âgées et les adultes handicapés. Ce dernier dispose d’un numéro d’appel unique* et d’un maillage de soixante-dix-sept associations locales. Sur son site, la fédération explique comment identifier une situation de maltraitance et elle propose aussi un test rapide pour l’évaluer. Si celle-ci est avérée, elle recommande d’appeler les écoutants du 3977 qui, après avoir recueilli le témoignage, donnent leur analyse et informent sur les actions à mener. En cas d’urgence, ils contactent la police ou les secours. Quelle que soit la page consultée par l’internaute, deux liens, toujours accessibles, permettent d’effacer les traces de son passage et de quitter rapidement le portail.
* Ouvert du lundi au vendredi, de 9 à 19 heures, appel anonyme, prix d’un appel local.

Gériatrie, maladie d’Alzheimer

sfap

Le portail de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) est une mine d’information sur un sujet parfois délicat à aborder. Il rappelle que les soins palliatifs « visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage ». La rubrique « Les soins palliatifs » répond à de nombreuses questions, notamment : quels types de soins sont prodigués aux personnes en fin de vie ? Qu’est-ce que la sédation ? Que ressent le malade ? etc. Les internautes qui cherchent des renseignements d’ordre juridique trouveront, dans l’onglet « Vos droits », des explications sur la loi Leonetti-Claeys, sur les directives anticipées ou encore sur la désignation de la personne de confiance. Le site dispose également d’un annuaire national qui répertorie toutes les structures de soins palliatifs du territoire.

Voyages

www.Chu-rouen.fr/centre-de-vaccinations-internationales-sante-voyages

Santé Voyages est une structure d’information qui se situe au sein du CHU de Rouen. Elle a pour but de délivrer des conseils santé aux voyageurs en fonction de leur destination. Selon les conditions sanitaires, il peut en effet être nécessaire de se faire vacciner contre la fièvre jaune, de prendre un traitement à visée préventive pour éviter le paludisme ou encore de mettre en place des mesures de protection, notamment pour ce qui concerne l’alimentation. La page web consacrée à Santé Voyages sur le site du CHU de Rouen est certes très succincte, mais une vidéo de présentation, aussi accessible sur YouTube, rappelle les règles à suivre et permet de préparer sereinement son voyage.

Hépato-gastro-entérologie

Hepatites-info-service.org

Le 28 juillet, ce sera la journée mondiale contre l’hépatite, organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). C’est l’occasion de se rendre sur le site Hepatites-info-service.org créé et géré par l’association Sida info service (SIS association). Il a pour objectif d’informer sur les différents types d’hépatites et sur l’inflammation du foie qui peut être aiguë ou chronique. La rubrique « Ai-je pris un risque ? » récapitule les différents modes de transmission de la maladie : rapport sexuel, usage de drogue, piercing, tatouage… Le portail met l’accent sur la prévention ainsi que sur la vaccination, notamment contre l’hépatite B qui est obligatoire chez tous les nourrissons depuis le 1er janvier 2018, dès l’âge de 2 mois. Enfin, pour répondre aux questions sur le dépistage ou sur les traitements, SIS association a mis en place un numéro d’écoute anonyme, le 0 800 845 800*.
* Tous les jours, de 8 à 23 heures, service et appel gratuit.

Violences

Balancetonsite.com

Balancetonsite.com est la toute première plateforme de signalement de contenus inappropriés sur Internet (images et vidéos pornographiques, jeux addictifs, invitation à un chat, escroquerie, etc.). Avec ce portail anonyme et libre d’accès, l’association Ennocence veut répertorier les sites malveillants et dangereux pour les enfants et, petit à petit, engager des actions en justice. La démarche est simple : dès la page d’accueil, un onglet « Signaler un contenu inapproprié » amène à un formulaire dans lequel il faut préciser l’adresse URL du site incriminé ainsi que ses propres coordonnées (nom, prénom et adresse e-mail). Il est aussi possible de joindre des captures d’écran à son signalement.

Maladies du sang

www.wfh.org/fr/

La Fédération mondiale de l’hémophilie a pour vocation de permettre aux personnes atteintes d’un trouble de coagulation héréditaire de recevoir des soins. Clair et bien conçu, son site concentre un grand nombre d’informations sur les maladies de la coagulation et met à disposition diverses ressources, de la publication scientifique aux outils d’évaluation en passant par des témoignages de malades. Il répertorie également les centres de traitement du monde entier. Wfh.org met par ailleurs en ligne un jeu éducatif et coloré appelé HemoAction. Inspiré du principe des cartes à jouer, celui-ci a pour objectif d’aider les enfants à comprendre et à gérer l’hémophilie au quotidien.

Violences

Ligneazur.org

Ligne Azur a pour mission d’informer et de soutenir les personnes qui se posent des questions sur leur orientation ou leur identité sexuelle, ou qui subissent des discriminations. La plateforme intervient également dans la prévention contre le mal-être et le suicide. En effet, les jeunes homosexuels, bisexuels ou identifiés comme tels ont sept à treize fois plus de risques de se suicider que les jeunes hétérosexuels. Ligne Azur encourage donc les personnes en situation difficile à en parler sur sa ligne d’écoute*. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi s’exprimer par écrit, en cliquant sur l’onglet « E-mail ». Les échanges, menés par des professionnels formés à l’écoute, sont anonymes et confidentiels et se font « dans le respect de la personne, sans jugement moral », précise le site. De leur côté, les internautes qui souhaitent se documenter peuvent accéder, dans la rubrique « Ressources », à des brochures sur l’homophobie, à un livret pédagogique sur l’homosexualité et à des vidéos de témoignages.
* 0 810 20 30 40, sept jours sur sept de 8 à 23 heures, 0,06 euro la minute + prix de l’appel.

Seniors

Agevillage.com

Ce portail, qui se présente comme « le site d’infos des seniors et des aidants », est réalisé par une équipe multidisciplinaire composée de journalistes et de consultants (gérontologues, juristes, membres d’associations...). Outre de traiter des actualités liées au troisième et au quatrième âge, Agevillage.com propose des dossiers concrets pour savoir comment bien vieillir (alimentation, sommeil, activité physique, aménagement du domicile) ou encore comment gérer l’accompagnement d’un parent âgé (droits des aidants, structures de répit). La rubrique « Annuaire », très pratique, recense plus de 30 000 adresses de centres d’information, de maisons de retraite, de services d’aide à domicile et d’établissements de santé sur tout le territoire. A noter également, la présence d’un forum particulièrement actif, où les internautes (personnes âgées, aidants et professionnels) peuvent partager leur expérience et échanger de précieux conseils.

Violences

Netecoute.fr

Net Ecoute, géré par l’association e-Enfance, est destiné aux enfants et auxadolescents confrontés à des problèmes dans leurs usages numériques. En Europe, 12 % des enfants sont touchés par le cyber-harcèlement. Pour illustrer ce phénomène, des vidéos, accessibles dès la page d’accueil du site, font intervenir des Youtubeurs, des chanteurs ou des acteurs. Elles permettent de sensibiliser un large public et d’encourager les victimes à parler et à se faire aider. Des psychologues et des professionnels formés à la protection de l’enfance écoutent, informent et conseillent gratuitement les jeunes et leurs parents du lundi au vendredi de 9 à 19 heures. Les écoutants sont joignables par e-mail ou par chat directement sur le site, par Messenger* et par téléphone au 0 800 200 000 (service et appel gratuits).
* M.me/eenfance.

Urologie, néphrologie

Francerein.org

L’association France Rein, reconnue d’utilité publique, accompagne les personnes concernées par la maladie rénale chronique. Sur son site Internet, à la rubrique « Vous informer », elle fournit des renseignements sur les différentes fonctions du rein, l’insuffisance et les maladies rénales ou encore le quotidien des malades, à qui elle délivre de précieux conseils. En cliquant sur « Médiathèque », le visiteur accède aux vidéos de l’association, diffusées sur sa chaîne YouTube, ainsi qu’à des fiches pratiques qui abordent des thématiques variées, liées à la maladie, mais aussi au bien-être, aux relations sociales ou à la diététique.

Neurologie

Asso-sfc.org

Le syndrome de fatigue chronique se caractérise par une fatigue persistante, qui dure depuis plus de six mois, sans cause identifiée. Celle-ci s’accompagne d’un état fébrile, de maux de gorge, de faiblesse ou de douleurs musculaires, de troubles de la mémoire ou encore de problèmes visuels. Pour remplir ses missions d’orientation et de soutien des patients, l’Association française du syndrome de fatigue chronique (ASFC) met à la disposition des internautes un site très complet. En plus d’expliquer les manifestations de la maladie et ses conséquences (rubriques « Le SFC, la maladie » et « La douleur chronique »), elle y propose des vidéos de chercheurs et d’experts. En complément, l’association donne la parole aux malades sur sa chaîne YouTube

Psychologie et psychiatrie

Fondation-fondamental.org

La fondation de recherche FondaMental s’est donné pour objectif de sensibiliser le grand public à la prévention des maladies mentales. Sur son site, l’onglet « Les maladies mentales » informe les internautes sur les différentes pathologies (troubles bipolaires, schizophrénie, dépression, stress post-traumatique…). Ces dernières sont souvent décelées tardivement, déplore la fondation, alors qu’elles surviennent dans la majorité des cas entre 15 et 25 ans. Faute d’un diagnostic précoce, des personnes se retrouvent en situation de handicap ou de grande précarité et sont marginalisées. La fondation explique, dans la rubrique « Les soins innovants », en quoi consiste la prise en charge personnalisée et multidisciplinaire des troubles psychiatriques, pour laquelle elle milite. Elle liste également les trente-sept centres experts qu’elle a mis en place dans les services hospitaliers et détaille leurs spécificités et les modalités d’accès aux soins.

Maladies cardiovasculaires

Petitcoeurdebeurre.fr

L’association Petit Cœur de beurre agit pour les personnes atteintes d’une cardiopathie congénitale. « Un enfant sur cent naît avec une malformation du cœur », rappelle-t-elle, mais parfois cette affection n’est détectée qu’à l’âge adulte. L’association s’est donné pour mission de soutenir moralement les malades et leurs proches. Pour cela, une permanence téléphonique tenue par une professionnelle de l’écoute est assurée au 01 70 16 18 83*. Petit Cœur de beurre multiplie les actions (événements festifs dans les services de cardiopédiatrie, journée de sensibilisation le 14 février…), qu’elle relaye sur son blog, accessible en cliquant sur l’onglet « Le blog, c’est ici ! ». Enfin, la rubrique « Nos relais en région » permet de contacter le correspondant régional le plus proche de chez soi.

* Le mercredi de 9 h 30 à 12 heures et de 13 heures à 16 h 30.

Dermatologie

Syndicatdermatos.org

Très complet, le site du Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) est une mine d’informations. Dans la rubrique « Le dermatologue soigne », on découvre le champ d’action de ce professionnel de santé : en plus de traiter les infections et les maladies cutanées, il prend en charge les problèmes de cheveux, les parasites de la peau, mais aussi les maladies sexuellement transmissibles (MST). Le syndicat a d’ailleurs développé une application pour smartphone gratuite, MST Risk, disponible sur l’App Store et sur Google Play, qui explique les modes de transmission, les symptômes, les méthodes de dépistage, le diagnostic et les traitements existants contre les MST. Une seconde application, Soleil Risk, permet quant à elle d’obtenir les indices ultraviolets (UV) du jour sur l’ensemble du territoire et de connaître les règles de protection à mettre en œuvre.

Maladies infectieuses

Sida-info-service.org

Le portail de l’association Sida info service (SIS) est une référence en matière d’information et de lutte contre le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Chaque année, 6 000 Français découvrent qu’ils ont été infectés, et l’on estime que 25 000 personnes ignorent leur séropositivité. Utiliser un préservatif (masculin ou féminin) reste donc indispensable, d’autant que l’« on ne guérit toujours pas » de la maladie. Après un rapport à risque, se faire dépister est essentiel. Pour cela, plusieurs dispositifs existent, dont les autotests disponibles en pharmacie. Dans la rubrique « VIH/Sida », puis « Dépistage », une vidéo explique la marche à suivre et une ligne d’écoute, le 0 800 840 800*, permet de se faire accompagner dans cette démarche. Sida-info-service.org comprend également une rubrique dédiée aux infections sexuellement transmissibles (IST). L’association y présente les différentes maladies, les symptômes qui doivent alerter et rappelle, là encore, l’importance du port du préservatif.
* Service et appel gratuits. Confidentiel et anonyme.

Allergies

Asthme-allergies.org

Créé et géré par l’association Asthme et Allergies, qui soutient et informe les malades et leurs familles depuis plus de vingt ans, ce site est une véritable référence en la matière. Comment utiliser son inhalateur, éviter la crise d’asthme ou maîtriser son environnement ? Très complet, Asthme-allergies.org apporte les premiers éléments de réponse aux questions que se posent les internautes. Sur la page d’accueil, le visiteur a accès à la liste des écoles de l’asthme, réparties sur tout le territoire, celles-ci proposent des cours d’éducation thérapeutique afin de mieux gérer la maladie au quotidien, quel que soit son âge. En complément, l’association a mis en place un numéro vert gratuit, le 0 800 19 20 21*, pour écouter, informer et orienter les allergiques.
* Du lundi au jeudi de 9 à 13 heures et de 14 à 18 heures, et le vendredi de 9 à 12 heures.

Psychologie et psychiatrie

Collectif-schizophrenies.com

Le Collectif schizophrénies rassemble sept associations représentant la grande majorité des familles et des personnes atteintes par la schizophrénie. On estime que 600 000 Français sont touchés par cette affection psychologique qui peut prendre des formes variées (désorganisation, dissociation, perception erronée de la réalité, désinvestissement…). Sur le site du collectif, l’internaute a accès à des informations sur la maladie, son diagnostic et les différentes prises en charge. La rubrique « Droit d’en parler – Les témoignages » donne la parole aux malades, à leurs proches, mais aussi aux professionnels de santé qui les accompagnent. Enfin, l’onglet « Droit d’être soutenu – Aides et entraides » liste les contacts utiles pour trouver de l’aide ou simplement être écouté.

Cancer

Emploicancer.ligue-cancer.net

Créé pour venir en aide aux personnes touchées par le cancer, ce site de la Ligue contre le cancer liste les dispositifs qui facilitent le retour à l’emploi et oriente les malades vers les bons interlocuteurs. « Aujourd’hui, une personne sur deux qui a un cancer a moins de 65 ans », rappelle la Ligue, soulignant que ce sont autant de personnes qui ont une activité professionnelle. La plateforme présente cinq portraits filmés de femmes et d’hommes qui racontent leur parcours et abordent une question liée à l’emploi et au cancer : continuer à travailler avec son traitement, parler de sa maladie au travail, recherche d’emploi et handicap invisible… Après chaque vidéo, la Ligue met à disposition des internautes un document qui rappelle les droits des malades et les démarches à accomplir selon chaque cas.

Neurologie

Aphasie.fr

On parle d’aphasie quand un individu a perdu totalement ou partiellement la capacité de communiquer, c’est-à-dire de parler ou de comprendre ce qu’on lui dit. Sur son site, la Fédération nationale des aphasiques de France (Fnaf) détaille les causes de l’aphasie (accident vasculaire cérébral, hémorragie cérébrale, tumeur…), explique les conséquences sur la vie quotidienne et la vie sociale et donne des conseils pratiques aux proches des malades. Dans la rubrique « Médiathèque », elle signale des livres et des vidéos permettant de s’informer, des applications et des logiciels utiles aux aphasiques. Enfin, en cliquant sur l’onglet « Associations », l’internaute accède à une carte de France qui recense toutes les structures locales.

Troubles du développement

Autisme-france.fr

L’association Autisme France, reconnue d’utilité publique, représente depuis vingt-neuf ans les personnes qui souffrent d’autisme. Ce trouble, dû à une anomalie du développement neurologique, touche une personne sur cent cinquante et concerne quatre garçons pour une fille. En plus d’expliquer ce qu’est l’autisme, le site de l’association présente la démarche diagnostique, parfois longue et complexe, dans la rubrique « Dépistage ». L’onglet « Vie pratique » délivre des informations utiles sur la scolarité, l’emploi et les loisirs des personnes autistes. Enfin, en cliquant sur « Site internet », le visiteur accède à un annuaire complet répertoriant les associations de patients et les organismes qui peuvent accompagner les familles.

Psychologie et psychiatrie

Epsykoi.com

L’association Solidarité Réhabilitation est à l’origine de ce webdocumentaire dédié à la santé mentale des jeunes. Son objectif est de promouvoir le repérage et la prise en charge précoce des 15-25 ans en souffrance. La vidéo de présentation explique qu’« une personne sur quatre souffre d’un trouble psychique quels que soient le sexe, le lieu de vie, le milieu social ». Une fois entré sur le site, l’internaute peut cliquer sur l’un des quatre grands signes de mal-être psychique : la dépression, le sentiment de persécution, l’angoisse et l’addiction. Dans chaque rubrique, il trouve ensuite des définitions, des témoignages, l’avis de professionnels, des animations et des vidéos. Cette plateforme, très complète et facile d’utilisation, met fin aux idées reçues sur la santé mentale.

Violences

Alerte-excision.org

Créée par l’association Excision parlons-en, cette plateforme est un véritable outil de prévention du risque de mutilations sexuelles féminines (MSF). L’association estime en effet que trois adolescentes sur dix, dont les parents sont issus de pays pratiquant traditionnellement l’excision sont menacées de MSF en France. Dès la page d’accueil, les internautes sont prévenus : l’intervention qui consiste à enlever à une fille une partie de son sexe est considérée comme une violence. La rubrique « Fais le test » propose des quiz afin de savoir si l’on a déjà subi une excision ou si soi-même ou une personne de son entourage risque de la subir. Une foire aux questions, une liste de contacts utiles, des informations juridiques et des témoignages viennent enrichir l’information délivrée sur le site. Enfin, deux liens, toujours accessibles, permettent d’effacer les traces de son passage et de quitter rapidement la page.