Aide médicale d’Etat (AME) : des dépenses en hausse

, par  Aude Malaret

Face à l’augmentation des bénéficiaires, l’aide médicale d’Etat (AME), un dispositif qui prend en charge les frais de santé des étrangers sans papiers et sans ressources, a largement dépassé son budget prévisionnel pour l’année 2013, a déclaré aux sénateurs la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le 3 juin dernier.

Les dépenses de l’aide médicale d’Etat (AME) ont fortement dépassé les prévisions en 2013 en raison de « la forte poussée du nombre de bénéficiaires », a déclaré le 3 juin dernier la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, lors d’une audition au Sénat. « C’est incontestable, nous avons constaté en 2013 un fort dépassement par rapport à l’objectif de ces dépenses, puisque nous avions prévu une dépense de 588 millions d’euros et que les dépenses constatées seront à l’arrivée de 744 millions d’euros », a-t-elle expliqué devant les sénateurs.

Augmentation du nombre de bénéficiaires

L’AME prend en charge les frais de santé des étrangers sans papiers et disposant de ressources inférieures à 716 euros par mois. Au 31 décembre 2012, le dispositif bénéficiait à 252 437 personnes en France. Dix mois plus tard, leur nombre était de 278 262, soit une hausse de 10,2 %, selon les chiffres de la Cour des comptes. Une augmentation qui n’avait pas été anticipée, a admis la ministre.
Elle a néanmoins défendu l’AME, « qui, en termes de santé publique, répond tout à fait à l’exigence que nous devons avoir non seulement d’apporter les soins aux personnes concernées, mais aussi d’éviter la propagation de certaines maladies sur le territoire national ». « Pour autant, nous devons évidemment [...] lutter contre les abus qui pourraient être constatés », a-t-elle poursuivi. Pour y parvenir, elle souhaite disposer de statistiques sur le recours à l’AME dans chacune des caisses d’assurance maladie et développer la coopération avec les pays d’origine des bénéficiaires.

Sources
- « Sans-papiers : les dépenses de soins en hausse de 25 % », Marie Bellan, Lesechos.fr, 2 juin 2014.
- « Aide médicale d’Etat (AME) : le budget a explosé en 2013 », Challenges.fr, 4 juin 2014.
- « Touraine confirme une hausse des dépenses de l’AME et défend le dispositif », docteur Lydia Archimède, Lequotidiendumedecin.fr,4 juin 2014.

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

ARTICLES RÉCENTS