Aide médicale d’Etat (AME) : des dépenses en hausse

, par  Aude Malaret

Face à l’augmentation des bénéficiaires, l’aide médicale d’Etat (AME), un dispositif qui prend en charge les frais de santé des étrangers sans papiers et sans ressources, a largement dépassé son budget prévisionnel pour l’année 2013, a déclaré aux sénateurs la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le 3 juin dernier.

Les dépenses de l’aide médicale d’Etat (AME) ont fortement dépassé les prévisions en 2013 en raison de « la forte poussée du nombre de bénéficiaires », a déclaré le 3 juin dernier la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, lors d’une audition au Sénat. « C’est incontestable, nous avons constaté en 2013 un fort dépassement par rapport à l’objectif de ces dépenses, puisque nous avions prévu une dépense de 588 millions d’euros et que les dépenses constatées seront à l’arrivée de 744 millions d’euros », a-t-elle expliqué devant les sénateurs.

Augmentation du nombre de bénéficiaires

L’AME prend en charge les frais de santé des étrangers sans papiers et disposant de ressources inférieures à 716 euros par mois. Au 31 décembre 2012, le dispositif bénéficiait à 252 437 personnes en France. Dix mois plus tard, leur nombre était de 278 262, soit une hausse de 10,2 %, selon les chiffres de la Cour des comptes. Une augmentation qui n’avait pas été anticipée, a admis la ministre.
Elle a néanmoins défendu l’AME, « qui, en termes de santé publique, répond tout à fait à l’exigence que nous devons avoir non seulement d’apporter les soins aux personnes concernées, mais aussi d’éviter la propagation de certaines maladies sur le territoire national ». « Pour autant, nous devons évidemment [...] lutter contre les abus qui pourraient être constatés », a-t-elle poursuivi. Pour y parvenir, elle souhaite disposer de statistiques sur le recours à l’AME dans chacune des caisses d’assurance maladie et développer la coopération avec les pays d’origine des bénéficiaires.

Sources
- « Sans-papiers : les dépenses de soins en hausse de 25 % », Marie Bellan, Lesechos.fr, 2 juin 2014.
- « Aide médicale d’Etat (AME) : le budget a explosé en 2013 », Challenges.fr, 4 juin 2014.
- « Touraine confirme une hausse des dépenses de l’AME et défend le dispositif », docteur Lydia Archimède, Lequotidiendumedecin.fr,4 juin 2014.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

ARTICLES RÉCENTS