XIVe Journée nationale de l’audition

, par  André Degon

Comme chaque année, la Journée nationale de l’audition (JNA) a lieu le deuxième jeudi du mois de mars. Organisée dans toute la France par l’association JNA, cette grande campagne d’information et de sensibilisation aux troubles de l’audition s’accompagne de nombreuses animations, parmi lesquelles des tests de dépistage auditif chez les médecins ORL, dans les centres hospitaliers publics et chez les audioprothésistes participant à l’opération. C’est le cas, bien sûr, des centres mutualistes d’audition.
Pour sa quatorzième édition, la Journée nationale de l’audition a choisi de s’intéresser à un sujet qui concerne tout le monde, celui des nuisances sonores et de la gêne auditive. Ce thème permet notamment de mettre en valeur les différentes problématiques liées aux pollutions sonores et leurs effets sur la santé. A cette occasion, une enquête JNA-Ipsos-Réunica menée auprès de neuf cents personnes a permis de dégager un certain nombre d’informations. On apprend ainsi que 37 % des Français se déclarent gênés par le bruit de la circulation routière et qu’ils sont également 37 % à être indisposés par le bruit dans les lieux publics. Près d’un sur deux (49 %) le redoute plutôt pendant la journée. Au final, 60 % estiment que cette gêne influe sur leur humeur, et 47 % sur leur audition. Aujourd’hui, les troubles de l’audition ne concernent plus uniquement les seniors, mais également les jeunes, puisque le quart des 20-44 ans est touché. L’audition est donc devenue l’affaire de tous.
Pour s’informer, connaître les programmes de la journée et les participants dans votre département, rendez-vous sur le site www.audition-infos.org, espace de l’association JNA. Un numéro azur est également disponible, le 0 810 200 219.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)