Une meilleure literie pour un meilleur sommeil

, par  Isabelle Delaleu

Votre literie, un lourd investissement ? Certes, mais il faut le considérer comme indispensable pour améliorer la qualité de son sommeil. Une literie ne dure que dix ans environ et elle totalise alors quelque 3 650 nuits, 30 000 heures d’utilisation et plus de 150 000 mouvements, rien d’étonnant à ce qu’elle ne soit plus au top. Deux récentes études, l’une française (Actimat) et l’autre américaine (université d’Oklahoma), ont démontré l’effet positif d’une literie neuve sur la qualité du sommeil : nuits moins agitées, réduction des mouvements, sommeil plus récupérateur, réveil plus « frais », baisse des maux de dos et d’épaules et même diminution du stress.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)