Sécheresse oculaire : un trouble à ne pas négliger

, par  Patricia Riveccio

Vos yeux sont secs, fatigués, ils picotent comme si vous aviez un grain de sable sous la paupière ? Vous ne produisez pas assez de larmes pour assurer le confort de l’œil, autrement dit vous souffrez de sécheresse oculaire. On estime que 30 % des consultants en ophtalmologie en sont atteints, à des degrés divers. Sont incriminés le travail sur écran (n’oubliez pas de faire une « pause yeux » quelques minutes toutes les deux heures), la climatisation, la pollution urbaine, la prise de certains médicaments, les modifications hormonales… Or ce trouble peut devenir douloureux et même handicapant : si l’humectage est insuffisant ou perturbé, les nerfs oculaires sont constamment irrités, et les yeux deviennent hypersensibles à la lumière. Evitez donc les remèdes maison et consultez votre ophtalmologue, sous peine de voir l’affection prendre un caractère chronique.
Pour en savoir plus : Secheresse-oculaire.com.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)