Santé visuelle et alimentation

, par  Patricia Riveccio

De nombreux travaux scientifiques le prouvent : la santé de nos yeux passe par le contenu de notre assiette.
- Les vitamines A, C et E : elles contribuent au bon fonctionnement de la rétine. La vitamine A (carotte, foie de veau…) permet à l’œil de s’adapter à l’obscurité. La vitamine C, contenue notamment dans les agrumes et la myrtille, protégerait la cornée et le cristallin de l’opacification à l’origine de la cataracte.
- Les acides gras et les oméga 3 : ils sont indispensables pour bénéficier d’une bonne hydratation de l’œil et éviter ainsi la sécheresse oculaire. Selon une étude australienne, les oméga 3 réduiraient de 38 % le risque de DMLA. On les trouve dans les poissons gras (hareng, saumon, sardine…), dans l’huile de colza et dans la mâche.
- La lutéine et la zéaxanthine : ces deux pigments caroténoïdes neutralisent les radicaux libres. Ils se trouvent dans les fruits et légumes de couleur jaune, orange ou verte (épinard et brocoli, en particulier).
Une complémentation, sous forme de cure, peut parfois se révéler utile (demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien). Certains compléments alimentaires contiennent non seulement ces vitamines et ces acides gras, mais aussi de la myrtille (issue de l’agriculture biologique pour certains produits), dont le pouvoir antioxydant et l’action bénéfique sur la vision sont légendaires.

Une bonne table pour de bons yeux
- Le menu de midi : fonds d’artichaut en salade (sauce : deux cuillères à soupe d’huile de noix ; une cuillère à soupe de vinaigre balsamique ; sel ; poivre) ; filets de saumon en papillote avec gratin d’épinards ; myrtilles.
- Le menu du soir : carottes râpées vinaigrette ; jambon blanc maigre et choux de Bruxelles en cocotte ; compote de pomme et rhubarbe.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)