Pour le bien-être des enfants hospitalisés

, par  Suzanne Kestenberg

Nombre de services pédiatriques sont organisés pour rendre la vie à l’hôpital aussi proche que possible de la vie normale d’un enfant. A l’Institut Curie, par exemple, les parents peuvent être présents au quotidien auprès de leur enfant malade, pour partager ses repas, l’aider dans sa toilette ou encore l’accompagner lors des soins. Pour les accueillir, une maison des parents, située à cinq minutes de l’hôpital, a été ouverte il y a plus de vingt ans. A l’institut, la scolarité est assurée par deux enseignants.
En outre, des activités ludiques (arts plastiques, poterie, ateliers d’écriture et de musique pour les ados, etc.) ont lieu chaque jour sous la responsabilité d’une éducatrice.
« Depuis janvier 2013, il existe également une structure adolescents-jeunes adultes », souligne le docteur Orbach, pédiatre. Cette salle est équipée de matériel informatique, de consoles de jeux, de livres, de revues et de jeux divers.
De nombreuses initiatives sont financées ou co-financées par l’Association des parents et amis d’enfants hospitalisés à l’Institut Curie (Apaesic). C’est par exemple le cas du passage dans les chambres de Blouses roses, toujours en binôme, apportant aux malades des petits cadeaux (fleurs et papillons en papier, BD, etc.) qui leur font oublier l’hôpital un moment.
Pour plus d’infos : Apaesic.org.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)