Pas d’accord sur le remboursement des soins dentaires

, par  Julien Jeffredo

Particulièrement mal remboursés par la Sécurité sociale, les soins dentaires ont fait l’objet de tractations entre l’Assurance maladie, les complémentaires santé et les dentistes. Les résultats sont maigres : la création d’un tarif pour les personnes défavorisées, proposée par l’Assurance maladie, est boudée par les deux autres parties. Une revalorisation de la consultation semble en revanche acquise.

Un mois de négociations entre l’Assurance maladie, les syndicats de dentistes et les complémentaires santé s’est achevé le 4 avril sans résultats satisfaisants. Même si d’autres réunions sont encore à l’agenda, la principale proposition de l’Assurance maladie, l’instauration d’un « tarif social dentaire », a été mal accueillie. Concrètement, il s’agirait pour les dentistes de pratiquer des honoraires restreints pour plusieurs types de soins, que les mutuelles prendraient mieux en charge. Une telle mesure s’adresserait aux bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS), qui ont des revenus faibles, mais trop élevés pour être éligibles à la CMU complémentaire (CMUC), soit environ 3,5 millions de personnes. Elle concernerait notamment le tarif des prothèses, pour lesquelles les honoraires sont libres et qui fournissent une part substantielle des revenus des dentistes. Syndicats et complémentaires n’y voient qu’un effet d’annonce sans résultat immédiat.

Des points d’entente

Les trois parties se sont malgré tout entendues sur d’autres points de négociation. La consultation des dentistes devrait ainsi passer de 21 à 23 euros, pour atteindre le même niveau que celle des médecins.
Des mesures incitatives à l’installation dans des zones où les dentistes sont rares pourraient par ailleurs faire l’objet d’un accord. De même, une revalorisation du tarif des gardes est envisagée.

Les soins de plus en plus chers

Les frais dentaires sont parmi les moins bien remboursés en France. D’année en année, le reste à charge augmente pour les ménages. Les complémentaires remboursent pourtant une part plus élevée que la Sécurité sociale (respectivement 38,5 % et 36 % en 2010). Il faut dire que les honoraires des dentistes augmentent fortement (3,7 % en 2011), bien plus vite que les frais remboursés (1,3 %).

Source
- « Les soins dentaires vont rester mal remboursés », Les Echos, 4 avril 2012.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)