Parkinson : des efforts à poursuivre

, par  Julien Jeffredo

La maladie de Parkinson, qui touche plus de 150 000 personnes, fait l’objet d’un plan national. Mais avec seulement 3,1 millions d’euros de fonds publics, l’association France Parkinson compte également sur les dons des Français pour l’aider à améliorer le quotidien des malades et des aidants. Et concernant la maladie, les idées reçues restent nombreuses…

En France, 150 000 personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson, deuxième cause de handicap moteur chez l’adulte, et chaque année 14 000 nouveaux cas sont diagnostiqués. Déclarée priorité de santé publique, la maladie fait l’objet d’un plan national d’action, mais les moyens déployés ces deux dernières années demeurent insuffisants : 3,1 millions d’euros, soit 10 euros par malade ou aidant. C’est la raison pour laquelle l’association France Parkinson fait cette année encore appel au don. Des témoignages de malades, d’aidants et de médecins peuvent, dans ce cadre, être consultés sur son site.

Vaincre les clichés

Lutter contre la maladie de Parkinson, c’est aussi lutter contre les idées reçues qui lui sont associées. Première d’entre elles : la maladie ne toucherait que les personnes âgées. En réalité, la moitié des personnes diagnostiquées ont entre 40 et 58 ans et 10 % ont même moins de 40 ans.
De la même façon, parkinson n’est pas la maladie du tremblement. S’il s’agit bien d’un symptôme fréquent, un malade sur trois ne tremblera jamais. La lenteur du geste se retrouve, en revanche, chez presque toutes les personnes atteintes. Enfin, bien qu’elle ne se guérisse pas, la maladie peut être soignée, notamment grâce à une intervention chirurgicale qui atténue les symptômes.

Source
- Dossier de presse de France Parkinson, « Ensemble avançons pour changer concrètement la vie des malades ! », avril 2012.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)