Nanotechnologies : de quoi s’agit-il ?

, par  Suzanne Kestenberg

On appelle nanotechnologies l’ensemble des théories et des techniques permettant de produire et de manipuler des objets minuscules à l’échelle du nanomètre, c’est-à-dire du milliardième de mètre (un nanomètre est 30 000 fois plus fin que l’épaisseur d’un cheveu et 100 fois plus petit qu’une molécule d’ADN). Dans le champ de la recherche biomédicale, les nanosciences conduisent à une meilleure compréhension des phénomènes intervenant à une échelle de grandeur comprise approximativement entre 1 et 100 nanomètres, soit l’échelle de la biologie moderne (la taille des molécules, de l’ADN, des protéines ou des virus étant de cet ordre).
On attend de nombreuses applications des nanotechnologies. Il existe d’ores et déjà des technologies d’imagerie permettant d’observer des processus biochimiques moléculaires normaux ou pathologiques à l’échelle de la cellule, ce qui ouvre la voie à une détection précoce de certaines maladies. Il existe également des médicaments issus des nanotechnologies : les nanoparticules. Celles-ci transportent une substance médicamenteuse et un agent de contraste au cœur de la cellule malade, ce qui permet de contrôler par imagerie le dosage du médicament et d’améliorer son efficacité.
Certains centres de recherche, notamment dans le domaine du cancer, comme l’institut Gustave-Roussy, appliquent au quotidien cette stratégie thérapeutique.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)