Les gestes responsables... en santé aussi !

A l’heure où l’avenir de notre système de santé fait l’objet de nombreuses réflexions, Sud-Ouest Mutualité – en professionnel de la protection sociale, mais aussi en tant qu’entreprise citoyenne – souhaite responsabiliser chacun d’entre nous. Nous sommes tous acteurs et bénéficiaires du système de santé, nous devons donc tous adopter des gestes responsables.
- Respecter le parcours de soins : passer par son médecin traitant avant de consulter un spécialiste, afin de ne pas être pénalisé au moment du remboursement.
- Consulter sur le site de la Sécurité sociale (www.ameli.fr) l’annuaire des professionnels de santé avec indication des tarifs pratiqués.
- Demander un devis avant d’effectuer un acte médical coûteux (lunettes, prothèses dentaires, appareillage auditif, chirurgie) et ne pas hésiter à consulter plusieurs praticiens. Bon à savoir : pour tout montant supérieur à 70 euros, le médecin ou le dentiste doit faire signer au patient une information écrite préalable indiquant le tarif de l’acte envisagé.
- Utiliser les médicaments génériques : aussi efficaces et sûrs qu’un médicament de marque, ils coûtent en moyenne 30 % moins cher. Par ailleurs, en cas de refus du générique, le risque est de ne pas bénéficier du tiers payant.
- Pour les traitements chroniques, demander à son pharmacien des boîtes de trois mois : d’une part, rapporté à l’unité, le prix des médicaments est réduit ; d’autre part, la franchise de 50 centimes n’est payée qu’une fois au lieu de trois.
- Avoir le réflexe « responsabilité civile » en cas de bris de lunettes.
- En cas d’accident causé par un tiers et engendrant des frais de santé, penser à faire une déclaration auprès de la mutuelle. Sud-Ouest Mutualité dispose d’un service « Recours contre tiers » pour les accidents de la voie publique, mais aussi les accidents sportifs, scolaires ou autres. Ce service permet d’assurer la défense de vos intérêts : procédures, indemnisations, etc.
- L’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé est accordée sous conditions de ressources. Pour savoir si on y a droit, il suffit de contacter sa mutuelle ou sa caisse primaire d’assurance maladie.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS