Le cancer poursuit sa progression

, par  Delphine Delarue

Selon des projections établies par l’INVS et publiées sur son site Internet, en 2011, 1 000 personnes par jour apprendront qu’elles souffrent d’un cancer.

Avec 365 500 nouveaux cas de cancer estimés en 2011, soit 1 000 par jour, la progression de la maladie dans la population française devrait se poursuivre cette année. C’est ce que l’on retient des projections de l’incidence et de la mortalité par cancer publiées par l’Institut de veille sanitaire (INVS) sur son site Internet le 11 juillet et établies à partir de données issues d’un partenariat avec le réseau français des registres du cancer, le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon (HCL) et l’Institut national du cancer (Inca). Au total, « chez l’homme, en 2011, on estime à 207 000 le nombre de nouveaux diagnostics de cancer en France métropolitaine. Cette estimation est de 158 500 chez la femme. Le nombre de décès par cancer est estimé à 84 500 chez l’homme et 63 000 chez la femme », précise l’institut dans un communiqué.

Les cancers de la prostate et du sein restent les plus fréquents

Cette année encore, le cancer de la prostate devrait être le plus représenté parmi les hommes touchés, avec 71 000 nouveaux cas estimés, devant le cancer du poumon (27 500 cas) et le cancer colorectal (21 500). Si le cancer de la prostate reste le plus fréquent, c’est aussi celui des trois que l’on soigne le mieux à court terme, puisque l’INVS estime le nombre de décès à 8 700, toujours en 2011, contre 9 200 pour le cancer colorectal et 21 000 pour le cancer du poumon.
Chez les femmes, le cancer du sein reste le plus fréquent, avec 53 000 nouveaux cas estimés. Suivent le cancer colorectal (19 000) et le cancer du poumon (12 000). Bien que le cancer du sein demeure le plus meurtrier chez la femme (11 500 décès prévus), l’INVS rappelle que le taux de mortalité le concernant diminue en France depuis près de quinze ans. Par contre, toujours chez la femme, « la situation concernant le cancer du poumon est toujours aussi préoccupante, puisque incidence et mortalité sont en constante augmentation (8 100 décès en 2011) », précise l’institut.

Source
- Communiqué de presse « Les chiffres 2011 du cancer », INVS, 11 juillet 2011.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS