Le Gardasil efficace contre le cancer du col de l’utérus

, par  Delphine Delarue

D’après une étude australienne, le vaccin Gardasil, utilisé contre le papillomavirus humain (HPV), permettrait de réduire significativement le risque de cancer du col de l’utérus.

Le Gardasil serait vraiment efficace dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus. C’est ce que révèle une étude récente menée en Australie à propos du vaccin utilisé contre le papillomavirus humain (HPV), cette maladie sexuellement transmissible responsable, dans 95 % des cas, du développement de lésions précancéreuses. Ainsi, trois ans après l’introduction d’un programme de vaccination systématique des jeunes filles australiennes, les chercheurs ont constaté une baisse de 38 % de l’incidence des lésions précancéreuses de haut grade parmi les jeunes filles de plus de 18 ans.

Vaccination gratuite de 14 à 23 ans

Des résultats plus que prometteurs qui encouragent le développement de la vaccination, et notamment en France, où le lancement du Gardasil, accusé d’induire des effets secondaires majeurs (chocs anaphylactiques), avait suscité la polémique. Dans l’Hexagone comme en Australie, la généralisation de la vaccination – pour laquelle deux vaccins sont utilisés, le Gardasil et le Cervarix – date de 2007. Elle est gratuite pour toutes les jeunes filles de 14 ans à 23 ans n’ayant pas commencé leur vie sexuelle et ne se substitue évidemment pas à un dépistage régulier du cancer du col de l’utérus, tous les trois ans jusqu’à 65 ans. Rappelons que, chaque année en France, 1 000 femmes meurent de cette maladie et 3 000 nouveaux cas sont diagnostiqués.

Source
- « Early effect of the HPV vaccination programme on cervical abnormalities in Victoria, Australia : An ecological study », Thelancet.com, vol. 377, 18 juin 2011.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS