Le Gardasil efficace contre le cancer du col de l’utérus

, par  Delphine Delarue

D’après une étude australienne, le vaccin Gardasil, utilisé contre le papillomavirus humain (HPV), permettrait de réduire significativement le risque de cancer du col de l’utérus.

Le Gardasil serait vraiment efficace dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus. C’est ce que révèle une étude récente menée en Australie à propos du vaccin utilisé contre le papillomavirus humain (HPV), cette maladie sexuellement transmissible responsable, dans 95 % des cas, du développement de lésions précancéreuses. Ainsi, trois ans après l’introduction d’un programme de vaccination systématique des jeunes filles australiennes, les chercheurs ont constaté une baisse de 38 % de l’incidence des lésions précancéreuses de haut grade parmi les jeunes filles de plus de 18 ans.

Vaccination gratuite de 14 à 23 ans

Des résultats plus que prometteurs qui encouragent le développement de la vaccination, et notamment en France, où le lancement du Gardasil, accusé d’induire des effets secondaires majeurs (chocs anaphylactiques), avait suscité la polémique. Dans l’Hexagone comme en Australie, la généralisation de la vaccination – pour laquelle deux vaccins sont utilisés, le Gardasil et le Cervarix – date de 2007. Elle est gratuite pour toutes les jeunes filles de 14 ans à 23 ans n’ayant pas commencé leur vie sexuelle et ne se substitue évidemment pas à un dépistage régulier du cancer du col de l’utérus, tous les trois ans jusqu’à 65 ans. Rappelons que, chaque année en France, 1 000 femmes meurent de cette maladie et 3 000 nouveaux cas sont diagnostiqués.

Source
- « Early effect of the HPV vaccination programme on cervical abnormalities in Victoria, Australia : An ecological study », Thelancet.com, vol. 377, 18 juin 2011.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.