« La vie à pleines dents, longtemps », un programme de la Mutualité française

, par  Suzanne Kestenberg

« La vie à pleines dents, longtemps », un programme de la Mutualité française
La santé bucco-dentaire des personnes âgées insuffisamment prise en compte a des répercussions sur leur état général, ainsi que sur leur moral et leur vie sociale. Une fois ce constat établi dans les établissements et services mutualistes, il était nécessaire d’intervenir. C’est ainsi qu’est né le programme « La vie à pleines dents, longtemps », animé par des professionnels de santé (gériatres, infirmiers, dentistes…). Axé sur la prévention bucco-dentaire chez les personnes âgées et mis en place en 2006 par la Mutualité française Bourgogne, celui-ci s’adresse au personnel des établissements d’hébergement pour personnes âgées et des services d’aide à domicile (aides soignants, infirmiers, auxiliaires de vie, cuisiniers, etc.). Ces formations leur ont permis de prendre conscience de l’importance d’une bonne hygiène buccale et les ont conduits à installer une dynamique de suivi de l’hygiène au quotidien, en prolongement des dispositifs de prévention et de soins.

Améliorer l’état dentaire des personnes âgées
Avec « La vie à pleines dents, longtemps », il était ainsi prévu de :
• former et sensibiliser à la fois les professionnels, les personnes âgées et leur famille ;
• développer les savoir-faire au niveau de la toilette et des soins bucco-dentaires (dents, appareils, bouche) ;
• lancer des actions portant sur la prévention de la dénutrition due au mauvais état bucco-dentaire ;
• faire évoluer les pratiques professionnelles et l’organisation des soins dans les établissements et les services.
Evalué en 2009, ce programme s’est révélé très satisfaisant pour les 365 personnes relais formées sur les 1 600 salariés de dix-huit établissements d’accueil et de services de soins à domicile, encadrant plus de 2 800 personnes. Celles-ci ont depuis amélioré leurs pratiques et mis en place des référents bucco-dentaires et des protocoles de toilette dentaire. Des dépliants de sensibilisation ont été diffusés aux personnes âgées et à leur famille, ainsi que des trousses de soins (brosse à dents, dentifrice, brosse et boîte à prothèse).
L’impact final de ce programme sur les personnes âgées a également été positif. En 2010, un premier objectif était atteint : les résidants bénéficient désormais chaque jour des deux toilettes dentaires recommandées par le programme. Ce résultat peut paraître mince, mais « on imagine mal à quel point la bouche est une partie du corps qu’il est nécessaire de réinvestir pour les personnes âgées, explique Guénaëlle Haumesser, directrice du réseau Générations mutualistes, surtout quand l’état dentaire a longtemps été négligé faute d’hygiène, de prévention ou de soins. La bouche est chez ces personnes un élément souvent oublié ou que l’on a tendance à cacher ». Le témoignage d’une auxiliaire de vie est révélateur à cet égard (lire l’encadré « Témoignage de Coralie… »).
En s’appuyant sur les compétences de la région Bourgogne, la Mutualité française a lancé l’opération « La vie à pleines dents, longtemps » dans les 403 établissements et services pour personnes âgées du réseau Générations mutualistes et formé, en collaboration avec le réseau national de prévention et le réseau national des centres de santé dentaire mutualistes, plus de 250 personnes accompagnant 2 700 personnes âgées. En 2012, le programme a été déployé en Auvergne, en Franche-Comté, en Midi-Pyrénées et en Poitou-Charentes. En 2013, il sera étendu aux régions Centre, Ile-de-France et Pays de la Loire.

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)