Hygiène alimentaire : La Mutuelle des pays de Vilaine se bouge

, par  Mutuelle des Pays de Vilaine

Eduquer les jeunes, sensibiliser les adultes à la qualité et à la sécurité alimentaire, tel est le but des neuf fiches pédagogiques offertes par la mutuelle à tous ses adhérents.

Que ton aliment soit ton médicament ? » était déjà l’un des principes essentiels de la médecine d’Hippocrate, cinq siècles avant notre ère. Dans ce même esprit, l’association De l’assiette au champ, santés durables, Brigitte Fichaux (diététicienne DE, auteure et conférencière), l’Association familiale de Redon et un comité de pilotage constitué d’instituteurs et de spécialistes de la diététique ont produit, à l’initiative de la Mutuelle des pays de Vilaine, neuf fiches pédagogiques* dont l’objectif est de concourir à l’éducation des petits et à l’information des grands en matière d’alimentation et de nutrition.

Halte aux idées reçues !

A la lecture de ces fiches, on apprend qu’il ne suffit pas de se remplir le ventre pour se nourrir, bien au contraire : on observe en parallèle l’explosion du surpoids et de l’obésité et l’explosion des maladies liées aux carences alimentaires.
Notre corps a besoin :
- d’aliments bruts, frais, sains, cuisinés avec respect ;
- d’aliments peu ou pas raffinés, car le raffinage dégrade la qualité nutritionnelle (par exemple, préférez la farine bise T80 à la farine blanche T50 ; idem pour le sucre) ;
- d’une grande quantité de micronutriments (minéraux, acides aminés, acides gras essentiels, vitamines…) ;
- d’équilibre alimentaire et de variété ;
- de sobriété, voire de frugalité…
Et contrairement à une idée reçue, une alimentation saine ne coûte pas forcément cher !

* Les neuf fiches et le classeur sont disponibles au siège social de la mutuelle (13, rue des Douves à Redon). Vous pouvez également en faire la demande par courrier ou par mail (mutuellepaysdevilaine@mpv.cimut.fr).

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

Autisme : Quelle prise en charge aujourd’hui en France

Manque de structures adaptées et d’informations, faible coordination entre les différents intervenants, discours contradictoires de professionnels, absence d’interlocuteur unique au sein du système de soins… En France, malgré trois plans Autisme successifs, la prise en charge de ce trouble reste (...)

Plastiques, cosmétiques, alimentation…

Les perturbateurs endocriniens font désormais partie de notre environnement quotidien. Problème : ces molécules sont rendues responsables de malformations génitales, de pubertés précoces et de diminution de la fertilité. On les soupçonne également de jouer un rôle dans le développement de l’obésité, du (...)

ARTICLES RÉCENTS