L’HAD en chiffres : perspectives et développement

, par  Delphine Delarue

Actuellement, la France compte 309 établissements d’hospitalisation à domicile (HAD) certifiés par la Haute Autorité de santé (HAS) et répartis sur l’ensemble du territoire. Chaque année, ce sont plus de 106 000 personnes qui font le choix d’une hospitalisation à domicile. En 2011, l’HAD représentait 0,6 % du total des hospitalisations, soit une moyenne de 11,5 patients pour 100 000 habitants. Si les directives annoncées par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, dans une circulaire de 2013 sont suivies, le taux de couverture devrait doubler et passer à 1,2 % en 2018. Un objectif ambitieux qui, selon un récent rapport de la Cour des comptes, semble difficile à atteindre même si les innovations thérapeutiques permettent aujourd’hui la prise en charge à domicile de soins de plus en plus lourds. Pour y parvenir, la cour recommande la « clarification [des] indications » de l’HAD « par des référentiels d’activité », le regroupement des petites structures d’hospitalisation à domicile pour renforcer l’offre de soins sur l’ensemble du territoire et la meilleure intégration de ce type de prise en charge dans le parcours de soins. « Les médecins doivent davantage penser à la possibilité de prescrire une HAD quand c’est possible, note Eric Ginesy, délégué national de la Fédération nationale des établissements d’hospitalisation à domicile (Fnehad). Il faut également que les établissements d’hospitalisation à domicile envoient des infirmières dans les services hospitaliers pour se faire connaître et informer les praticiens de la coordination que l’HAD est capable d’assurer. »

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS