L’HAD en chiffres : perspectives et développement

, par  Delphine Delarue

Actuellement, la France compte 309 établissements d’hospitalisation à domicile (HAD) certifiés par la Haute Autorité de santé (HAS) et répartis sur l’ensemble du territoire. Chaque année, ce sont plus de 106 000 personnes qui font le choix d’une hospitalisation à domicile. En 2011, l’HAD représentait 0,6 % du total des hospitalisations, soit une moyenne de 11,5 patients pour 100 000 habitants. Si les directives annoncées par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, dans une circulaire de 2013 sont suivies, le taux de couverture devrait doubler et passer à 1,2 % en 2018. Un objectif ambitieux qui, selon un récent rapport de la Cour des comptes, semble difficile à atteindre même si les innovations thérapeutiques permettent aujourd’hui la prise en charge à domicile de soins de plus en plus lourds. Pour y parvenir, la cour recommande la « clarification [des] indications » de l’HAD « par des référentiels d’activité », le regroupement des petites structures d’hospitalisation à domicile pour renforcer l’offre de soins sur l’ensemble du territoire et la meilleure intégration de ce type de prise en charge dans le parcours de soins. « Les médecins doivent davantage penser à la possibilité de prescrire une HAD quand c’est possible, note Eric Ginesy, délégué national de la Fédération nationale des établissements d’hospitalisation à domicile (Fnehad). Il faut également que les établissements d’hospitalisation à domicile envoient des infirmières dans les services hospitaliers pour se faire connaître et informer les praticiens de la coordination que l’HAD est capable d’assurer. »

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS