GrippeNet, un site participatif pour surveiller la grippe

, par  Julien Jeffredo

Elle revient tous les ans, et pourtant il reste encore beaucoup à apprendre sur la grippe saisonnière. GrippeNet propose de mettre à contribution tous les Français volontaires, malades ou pas. Il suffit pour cela de remplir chaque semaine un questionnaire. Le but : obtenir un maximum d’informations auprès d’un échantillon le plus large possible et ainsi mieux comprendre l’épidémie.

Le froid arrive, et avec lui la grippe. Cette année, pour surveiller l’épidémie en France, un nouvel outil a été mis en place : GrippeNet.fr. Participer à une étude sur la grippe, de chez soi et en quelques clics, c’est l’idée de ce site développé par l’Inserm et l’université Pierre-et Marie-Curie (Paris VI). Son objectif est de recueillir un maximum d’informations épidémiologiques en temps réel, afin de mieux comprendre comment la maladie saisonnière se propage.
Chaque semaine, les volontaires remplissent un questionnaire sur leur état de santé et leurs éventuels symptômes (toux, fièvre, etc.). Mais il n’est pas nécessaire d’être malade pour participer, car GrippeNet s’adresse également à ceux qui échappent à l’épidémie.

Des données plus précises sur l’épidémie

L’Inserm disposait déjà d’un réseau de surveillance, appelé Sentinelles. Depuis 1984, celui-ci collecte des informations sur quatorze pathologies transmissibles (varicelle, rougeole, grippe, hépatites, etc.) auprès des professionnels de santé, essentiellement des médecins libéraux, mais également des laboratoires et des hôpitaux.
Contrairement au réseau Sentinelles, GrippeNet se focalise sur une seule affection. En comptant sur la participation des internautes, l’étude présente aussi l’avantage de s’adresser à une population plus large que les malades qui consultent et de disposer d’informations sur une durée plus longue. Plus les volontaires seront nombreux, plus les données seront précises. Concrètement, pour chaque participant, on verra au cours de l’hiver s’il présente des symptômes, s’il consulte un médecin généraliste (une donnée qui ne peut être recueillie par les réseaux de surveillance actuels) et, enfin, si la grippe est diagnostiquée. En somme, GrippeNet pourrait permettre d’identifier plusieurs points jusqu’ici aveugles de l’épidémie.

Source
- Dossier de presse « Etude GrippeNet.fr, surveillance de la grippe auprès de la population générale en France », consultable sur le site de l’INVS, www.invs.sante.fr.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)