Et quand on travaille en décalé ?

, par  Isabelle Delaleu

Un salarié sur quatre travaille de nuit ou en horaires décalés et il dort, quotidiennement, une heure de moins en moyenne qu’un travailleur de jour. Le risque ? Une dette de sommeil chronique qui affecte la vigilance et augmente le risque d’accident, des épisodes de somnolence, des insomnies, une désynchronisation de l’horloge biologique, des déséquilibres alimentaires… Il faut donc veiller tout particulièrement à son sommeil : dormir suffisamment (au moins sept heures par vingt-quatre heures), quitte à faire une sieste, adopter des rythmes de lever et de coucher les plus réguliers possible, préserver l’environnement (literie de bonne qualité, limitation du bruit et de la lumière) et, en début de poste, s’exposer à la lumière pour mettre le corps en mode « éveil ».

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.