En campagne contre la taxation des mutuelles

, par  Delphine Delarue

Dimanche 4 septembre, la Mutualité française a lancé une campagne de communication contre la nouvelle taxe sur les conventions d’assurance inscrite dans le plan de rigueur Fillon.

« L’idée de créer un impôt sur la maladie, c’est une blague ? » C’est le slogan choc choisi par la Mutualité française pour sa campagne de protestation lancée dimanche 4 septembre avec la publication d’une première affiche dans le Journal du dimanche. Objectif : dénoncer l’augmentation, de 3,5 à 7 %, de la taxe sur les conventions d’assurance (TCA) prévue dans le plan de rigueur Fillon annoncé fin août et voté par le Parlement la semaine dernière. Selon la Mutualité, cette taxe, qui concerne notamment les contrats solidaires et responsables mutualistes, n’est qu’un impôt déguisé. En 2012, elle aura rapporté 2,2 milliards d’euros à l’Etat, mais elle augmentera automatiquement le montant de la cotisation mutualiste et pénalisera les ménages aux ressources les plus faibles (lire aussi précédent article).

Poursuite de la mobilisation

Avec cette campagne de communication, qui doit être déclinée dans les principaux quotidiens nationaux et régionaux jusqu’à la fin de la semaine, la Mutualité poursuit donc la mobilisation entreprise dès l’annonce du plan de rigueur. Celle-ci avait débuté le 26 août avec une lettre de mécontentement d’Etienne Caniard, président de la Mutualité française, à Nicolas Sarkozy. Depuis, les interventions de M. Caniard dans les médias se sont multipliées (TF1, France 2, France 3, Les Echos, La Tribune…). La Mutualité française avait par ailleurs appelé les responsables mutualistes à interpeller les parlementaires. Sans succès.
GIF

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS