La santé des Français passée au crible

, par  Vanessa Pageot-Françoise

Les Français sont en bonne santé… enfin presque, car de fortes disparités régionales et sociales persistent. C’est ce qui ressort du rapport de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Dress) publié le 12 février. Focus sur cinq chiffres clés.

85,4 ans pour les femmes et 79,2 ans pour les hommes

C’est l’espérance de vie moyenne en France, soit un écart de 6,2 ans entre les femmes et les hommes. Ce dernier ne cesse de diminuer : il était de plus de 8 ans en 1994. Le rapport souligne par ailleurs les inégalités sociales : à 35 ans ; les cadres ont 6,3 années de « plus » que les ouvriers chez les hommes, 3 ans de plus chez les femmes.

73 000 décès liés au tabac

Si le nombre fait encore peur, la Dress relève deux bonnes nouvelles : la proportion de gros fumeurs (plus de dix cigarettes par jour) a diminué, passant de 72 à 68 % entre 2005 et 2010, et la consommation chez les adolescents a baissé.

Un adulte sur deux en surpoids

Si la France connaît une situation plus favorable que celle qui est observée dans la plupart des autres pays occidentaux, le surpoids et l’obésité, reconnus comme un problème majeur de santé publique, progressent depuis le début des années 80 : 49,3 % des Français sont en surcharge pondérale, et 16,9 %, obèses. Là encore, le rapport pointe des différences selon la catégorie socio-professionnelle : les agriculteurs et les artisans présentent les prévalences de surpoids les plus élevées, avec 70,3 % chez les hommes et 44,4 % chez les femmes. A l’inverse, les cadres et les professions intermédiaires ont les plus faibles prévalences, avec 50,9 % chez les hommes et 26,6 % chez les femmes.

Les AVC responsables de 32 500 décès

Les premiers touchés sont les départements d’outre-mer, avec 85,3 AVC pour 100 000 habitants à la Réunion et 79,3 AVC pour 100 000 personnes en Guadeloupe, contre une moyenne nationale de 45,8 cas pour 100 000 habitants. En métropole, le Nord-Pas-de-Calais (59,5 AVC pour 100 000 personnes) et la Bretagne (54,4 pour 100 000) affichent les taux les plus élevés, quand l’Ile-de-France (38,2 pour 100 000) et le Rhône-Alpes (42,3 pour 100 000) ont les taux les plus bas du territoire.

Environ 150 000 personnes atteintes par le VIH

Les autorités sanitaires évaluent entre 135 000 et 165 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH en France. Les disparités régionales subsistent : le nombre de patients pris en charge pour cette infection est plus élevé en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique et en Ile-de-France.

Source
- Rapport « Etat de santé de la population en France : les Français en bonne santé, mais des disparités territoriales sociales et de genre perdurent », Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Dress), 12 février 2015.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS