Diabète, une affaire de famille

, par  Julien Jeffredo

Une mauvaise alimentation et un manque d’activité physique ne sont pas les seules causes du diabète. L’hérédité est également un facteur de risque majeur. Or, peu de Français le savent. Résultat : 700 000 personnes sont des malades qui s’ignorent.

En France, 700 000 personnes sont atteintes d’un diabète sans le savoir. Un nombre extrêmement élevé. Cette maladie est pourtant bien souvent
un héritage familial. L’hérédité est en effet l’un des principaux facteurs
de risque : 40 % des malades ont l’un de leurs parents diabétique, et la proportion grimpe à 70 % si les deux sont atteints.

Cependant, selon le baromètre « Les Français et le diabète » dévoilé par l’Association française des diabétiques (AFD) à l’occasion de la Semaine nationale de prévention, seuls 39 % des Français en ont conscience.
A l’inverse, ils sont 75 % à citer l’autre cause principale de la pathologie : l’hygiène de vie. Parce qu’une mauvaise alimentation est souvent associée au développement du diabète, près d’une personne sur deux estime qu’elle peut être touchée.

Identifier les risques

Au final, aucun de ces deux facteurs de risque, ni les antécédents familiaux ni les facteurs environnementaux (surcharge pondérale, manque d’activité physique), ne doit être négligé. D’autant que la maladie peut rester longtemps sans symptômes, et ce n’est qu’une fois les premières complications intervenues, souvent après 40 ans, que la maladie est diagnostiquée.

Pour permettre à chacun de connaître son risque d’être touché par la maladie, l’Association française des diabétiques propose sur son site Internet Contrelediabete.fr un test, rapide et très simple d’accès, en cinq questions.

Source
- « L’Association française des diabétiques lance la première Semaine nationale de prévention du diabète », dossier de presse.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS