Des cellules souches pour régénérer tissus et organes

, par  Suzanne Kestenberg

On pourra bientôt disposer de peau humaine en quantité illimitée pour soigner les grands brûlés. Une première a récemment été réalisée par des chercheurs français, Marc Paschanski et Christine Baldeschi, qui ont transformé des cellules souches embryonnaires en épiderme. Issues de l’embryon ou du fœtus, celles-ci peuvent se renouveler à l’infini et donner naissance à n’importe quel type de cellules.
C’est ainsi que des scientifiques travaillent, à partir de cellules souches, sur la régénération du tissu cardiaque après un infarctus. D’autres ont réussi à réparer des neurones sur des souris rendues parkinsoniennes, d’autres encore sont parvenus à faire pousser des dents de souris. Cela dit, il ne s’agit encore que d’essais sur l’animal.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)