Dépense de santé : ayons les bons réflexes

, par  Myriade Mutuelle santé

Avant d’engager d’importantes dépenses en dentaire ou en optique ou même avant de subir une intervention chirugicale, ayez le bon réflexe : demandez un devis.

Prothèse dentaire, lunettes : incontournables, ces dépenses sont pourtant peu où mal remboursées par la Sécurité sociale. Et une prothèse chère n’est pas forcément synonyme de qualité… Chez le dentiste comme chez l’opticien, demandez un devis avant de présenter votre carte de tiers payant : vous serez étonné du résultat !
N’hésitez pas également à demander plusieurs avis et à les transmettre à Myriade pour connaître le remboursement prévu par votre garantie (lire "Myriade Assistance : le juste prix de vos devis" ci-dessous).
Enfin, en cas de difficultés importantes, vous pouvez solliciter la commission de secours exceptionnels.

A l’hôpital aussi

De même, en cas d’hospitalisation, si le moment est certes délicat, restez vigilant. Myriade prend en charge les dépassements d’honoraires à hauteur de 40 ?% du tarif de responsabilité, mais force est de constater que ce tarif, négocié pour mieux maîtriser les coûts et garantir ainsi l’accès aux soins de tous, n’est que très rarement respecté.
Pour éviter toute mauvaise surprise, exigez là encore, avant toute intervention, un devis du chirurgien et de l’anesthésiste. Depuis le 1er janvier 2008, les praticiens sont dans l’obligation de vous fournir un devis écrit mentionnant le tarif de l’acte pratiqué, c’est-à-dire la base de remboursement de l’acte et le montant du dépassement. Cette disposition fait suite à un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) qui pointait les abus en matière de dépassements.
Sachez enfin que vous n’êtes dans l’obligation ni d’accepter immédiatement ce devis ni de régler les dépassements avant l’intervention. Transmettez simplement le document à Myriade, par courrier : 353, boulevard du Président-Wilson, 33079 Bordeaux cedex, ou par fax : 05 56 17 10 84, et nous vous répondrons dans les soixante-douze heures.

Myriade Assistance : le juste prix de vos devis

Votre dentiste ou votre opticien vous a remis un devis ? Sur simple appel téléphonique, Myriade Assistance vous informe sur le prix proposé en tenant compte la ville d’exercice du praticien et de la description de la prestation envisagée, et notamment des matériaux utilisés.
Si le prix indiqué sur le devis est supérieur à la fourchette régionale des prix constatés en France métropolitaine, et si vous le demandez, Myriade Assistance peut appeler le dentiste ou l’opticien pour discuter du montant de son devis.
Sachez que Myriade ne peut vous orienter vers un autre professionnel de santé.

Mieux maîtriser la consommation médicale

Alors que la santé coûte de plus en plus cher et que la Sécurité sociale se désengage inexorablement, il est plus que jamais important de disposer d’une bonne complémentaire santé. Nul n’est en effet à l’abri d’un accident de santé et seule votre mutuelle peut vous aider à franchir un moment de votre vie qui peut se révéler matériellement difficile. Aujourd’hui, Myriade propose un large choix de garanties adaptées aux besoins et au budget de chacun.
Pour maintenir des cotisations raisonnables, nous devons poursuivre nos efforts pour mieux maîtriser notre consommation médicale et, par là même, nos cotisations futures. Consommer mieux et moins cher, c’est possible. Demander à son médecin de prescrire en dénomination commune internationale (DCI), promouvoir l’usage des médicaments génériques, faire établir systématiquement des devis en optique comme en dentaire sont autant de bonnes pratiques à développer encore et encore.
Pour preuve, la répartition des prestations Myriade met bien en évidence qu’en utilisant au maximum les génériques et en surveillant de près les dépassements d’honoraires en chirurgie ainsi que les tarifs des opticiens et des dentistes, nous pouvons influer sensiblement sur 73 % de nos dépenses et mieux maîtriser notre budget santé.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS