Dépassements d’honoraires : les grandes villes passées au crible

, par  Julien Jeffredo

Paris est la ville où les dépassements d’honoraires sont le plus pratiqués : près d’un médecin sur deux y a recours, tant chez les généralistes que chez les spécialistes, révèle une enquête du « Monde ». Dans les autres grandes villes de France, ils sont généralement plus contenus.

Il ne fait pas bon vivre à Paris lorsque l’on doit aller chez un médecin, qu’il soit généraliste ou spécialiste. Dans la capitale, près de la moitié d’entre eux (45 %) pratiquent des dépassements d’honoraires. Surtout, ces dépassements y sont très élevés : presque 15 euros (généralistes et spécialistes confondus). C’est ce que révèle une enquête menée par Le Monde. Pour obtenir ces résultats, le quotidien a exploité les données l’Assurance maladie. Sur le site Ameli.fr, en effet, chacun peut consulter une par une les fiches des médecins, sur lesquelles apparaît le montant de leurs honoraires. Grâce à un logiciel spécifique, le journal a pu synthétiser les 15 500 fiches des médecins exerçant dans les dix plus grandes villes de France.

On constate ainsi qu’en dehors de Paris le phénomène est plus rare et de moindre ampleur. A Lyon, deuxième ville la plus touchée, 33,5 % des médecins pratiquent des dépassements, de 8 euros en moyenne. A Toulouse, la plus épargnée des métropoles recensées dans l’enquête, 9,5 % des praticiens font payer davantage que le tarif remboursé par la Sécurité sociale. Lille, Strasbourg, Nice, Nantes, Bordeaux, Montpellier et Marseille se situent entre les deux.

Jusqu’à cinq fois le tarif de la Sécu à l’hôpital public

Les dépassements atteignent parfois des sommets : jusqu’à cinq fois de la tarif de la Sécurité sociale chez 66 praticiens ! Sans surprise, 53 d’entre eux sont parisiens, mais, fait plus marquant dont nous vous parlions il y a quelques semaines, 55 exercent au sein d’un hôpital public.

La consultation la plus chère est celle d’un cancérologue. Elle s’élève à 500 euros, quand la Sécurité sociale rembourse 69 euros.

Sources
- « Tarifs médicaux : enquête sur les dépassements d’honoraires », Le Monde, 10 avril 2012.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

ARTICLES RÉCENTS