Comment renouveler ses lunettes

, par  Patricia Riveccio

La loi permet aux opticiens-lunetiers, dans le cadre d’un renouvellement, d’adapter les prescriptions médicales initiales de verres correcteurs datant de moins de trois ans, à l’exclusion de celles établies pour les jeunes de moins de 16 ans et sauf opposition du médecin. L’ophtalmologiste peut en effet limiter ou s’opposer au renouvellement avec adaptation des lunettes, dans des situations particulières qui nécessitent un suivi rapproché : troubles sévères de la réfraction, troubles associés à une pathologie ophtalmologique (glaucome, atteinte rétinienne...) ou générale (diabète, maladie auto-immune..), prise de médicaments au long cours (corticoïdes, notamment).
Pour en savoir plus : Has-sante.fr.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)