Feu vert de l’ANSM pour l’utilisation du baclofène dans le traitement de l’acoolodépendance

, par  Delphine Delarue

L’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) a donné vendredi 14 mars son feu vert à l’utilisation du baclofène pour traiter l’alcoolisme. Très attendue par les spécialistes et les patients alcoolodépendants, cette recommandation temporaire d’utilisation (RTU) autorise officiellement les médecins à prescrire le relaxant musculaire en dehors de son autorisation de mise sur le marché (AMM) initiale. Désormais, et pendant trois ans, le baclofène pourra être prescrit par un généraliste, après échec des autres traitements disponibles, pour aider au maintien de l’abstinence après un sevrage ou pour réduire la consommation jusqu’à un niveau acceptable chez les patients à hauts risques. La posologie devra être progressive et ne jamais dépasser les 300 mg par jour. Une fois l’objectif atteint, « une diminution des doses doit être envisagée et régulièrement réévaluée, chaque patient devant bénéficier de la posologie minimale efficace adaptée », indique l’ANSM. Cette RTU a été accordée dans l’attente des résultats définitifs de deux études cliniques en cours et au regard des données actuellement disponibles, dont la lecture traduit un rapport bénéfice-risque favorable.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

ARTICLES RÉCENTS